Archives mensuelles : janvier 2009

Candeur et Volupté au pays de Givenchy

A peine prononcés les mots « défilés » et « Haute Couture » qu’aussitôt on pense : extravagances, grands volumes, robes de princesse et mille et uns artifices. Malgré tout ces a-priori, le défilé de Givenchy est l’exception qui confirme la règle…

givenchy_hc    givenchy_hc

Le catwalk est très new age, orné de pétales de fleurs de couleurs pâles. Même ambition pour Riccardo Tisci qui a choisi des couleurs pastels, des matières délicates, et des volumes raisonnables qui suivent la courbe de la femme, l’enveloppant comme un tissu soyeux.

givenchy_hc    givenchy_HAUTECOUTURE

Publicités

1 commentaire

Classé dans Haute Couture Eté 2009

A s’en lécher les doigts…

En matière de mode, il y a le sac Kelly de Hermès. En pâtisserie, il ya le macaron Ladurée. Tous deux sont souvent imités, jamais égalés, et reste évocateurs de romantisme, d’élégance et de raffinement. La comparaison est peut être un peu trop facile, mais elle reste évidente. Et le macaron, cette petite gourmandise au coeur fondant, connaît ces derniers temps une émulation étonnante : fashionistas dingues de son goût et de ses mille parfums, qui relatent leurs recettes jusque sur leurs blogs, ou apprenties cuisinières qui suivent des cours pour le préparer, il fait fureur à la manière du cupcake américain. Les designers l’ont compris, le macaron, c’est « in » !

boucheron

Bague Boucheron « Gaité Parisienne »

Dernièrement, le joaillier Boucheron a lancé une bague à croquer, aux allures de macaron framboise-cassis. A la place des arômes : rubis, saphirs et diamants. Dans une autre gamme de prix, « Ne pas croquer » est une marque lancée récemment par une jeune créatrice (qui porte le même prénom que moi, ndlr !) Des douceurs plus vraies que nature en forme de réglisse, de cookies, et bien sûr de macarons ! A consommer sans aucune modération …

mac

1 commentaire

Classé dans Luxe & co.

Le Bal des Actrices

bal

Réalisatrice et actrice de son propre bal, Maïwenn livre un film d’auteur, loin des sentiers battus creusés par les films français. Elle réussit d’abord à rassembler sur la même affiche des actrices plus ou moins jeunes, plus ou moins populaires, mais toutes confrontées à la même difficulté : celle d’être reconnue en tant que telle. Toutes filmées au naturel, le film se veut une mise en abyme de la vie d’actrice et de la situation d’échec, que toutes vivent différemment. La peur de vieillir, d’être soumise,  le manque de reconnaissance, la maternité, la souffrance, quelle qu’elle soit, toutes ces préoccupations qui nous concernent aussi en tant que femmes.

bal2

Mais la plus belle surprise du film, c’est ce mélange constant que brasse la jeune et talentueuse Maïwenn entre tragique et comique, entre le piège des apparences et la profondeur des sentiments, avec des actrices toutes différentes, des personnages tous attachants. Elle réussit même à effacer non sans ironie le cliché de la « brute » Joey Starr, qui incarne un papa poule et responsable. Même si certaines actrices sont standardisées dans des stéréotypes (la bimbo, la fausse actrice, la rebelle…), toutes réussissent à donner un zeste de fraîcheur à un cinéma français qui en manque parfois. Le tout servi par une bande son des plus réussies…

Poster un commentaire

Classé dans Jolie Toile

Le yin et le yang revu par Gaultier Paris

Organza, transparences, symétries parfaites, épaules carrées, motifs géométriques, le tout en noir et blanc. Telle pourrait être l’équation magique de l’enfant terrible de la mode, Jean Paul Gaultier, qui a signé un défilé de Haute Couture au style arty / contemporain…

gaultierhc     gaultier2

De l’allure générale des robes jusqu’à leur moindre détail, les silhouettes semblent avoir été dessinées au crayon fin de la tête aux pieds

gaultier_hc    gaultier_hc

2 Commentaires

Classé dans Haute Couture Eté 2009

Jolies Choses #29

C’est un pays où la grisaille ne gâche pas les plus beaux paysages, où la pluie rend l’herbe plus verte, où les Starbucks côtoient opéras, théâtres et belles chapelles victoriennes. Où aller acheter du thé chez Fortnum & Mason s’apparente plus à une habitude qu’à un luxe. Où l’on peut lire du Nick Hornby allongé dans l’herbe fraîche à Hyde Park. Où l’on peut méditer dans les jardins de Kyoto à Holland Park. Où l’on peut rêver d’avoir un coup de foudre à Notting Hill. Où l’on peut faire ses emplettes au marché aux puces de Portobello Road. Je veux bien sûr parler de l’Angleterre, les Jolies Choses de cette semaine lui font honneur, à l’image des plus grands créateurs british que sont Vivienne Westwood ou Paul Smith… Enjoy !

vivienne-westwood-teddy-bear    long-portefeuille-paul-smith

seattle-jimmy-choococa-cola-light-by-nathalie-rykiel

De gauche à droite & de haut en bas :

Collier Teddy Bear / Vivienne Westwood / 228,20 €
Long portefeuille / Paul Smith / 310 €
Sandales Seattle / Jimmy Choo / 750 €
Bouteille / Coca Cola Light by Nathalie Rykiel / 3,50 €

Poster un commentaire

Classé dans Jolies Choses

La Poupée Moderne par Dior Couture

dior_hc    dior_hc

John Galliano et son extravagance légendaire ont une fois de plus sévi sur les catwalks. Pour la collection Haute Couture printemps-été 2009, il a imaginé des silhouettes pleines de volume, aux allures de baby doll.

dior_hc    dior_hc

La palette de couleur s’annonce beaucoup moins flashy que la collection de prêt à porter, mais toujours autant colorée. Bleu lavande, jaune moutarde, rose bonbon, ou rouge pivoine, le maestro italien en fait voir de toutes les couleurs à ses robes de poupée…

2 Commentaires

Classé dans Haute Couture Eté 2009

Printemps Eté 2009 : la veste de tailleur se démocratise !

Pour les Maisons de Couture, les dés sont jetés depuis longtemps en matière de tendances. Et à la saison prochaine, les plus grands créateurs des capitales européennes, de Londres à Paris en passant par Milan, se sont mis d’accord sur une chose : la veste de tailleur revient en force et se permet mille fantaisies…

vanessa-bruno    mccartney

Défilés Printemps Eté 2009 – Vanessa Bruno / Stella Mc Cartney

A Paris, l’élégante Vanessa Bruno a donné un ton résolument punchy à sa collection, en brisant les codes de la Mode. La veste se porte de couleur ivoire, et contraste avec un mini short sexy. L’ensemble reste sobre, tout est misé sur des coupes courtes. Mais cet été, la femme selon Vanessa Bruno osera toutes les fantaisies, avec un brin de sagesse apporté par la veste de tailleur.

A Londres, Stella Mc Cartney revendique la féminité dans toute sa collection. Les jambes se dévoilent, les épaules se structurent, les matières satinées sont présentes. Mais surtout, la veste de tailleur s’impose comme une évidence. Elle s’arrête au dessus du genou et contraste avec le côté provocant d’un mini short.

williamson    valentino

Défilé printemps été 2009 – Matthew Williamson / Valentino

Dans la capitale britannique, Matthew Williamson imagine des silhouettes dynamiques réhaussées par des couleurs vives et flashy. Le tailleur se veut rose fluo, il se permet toutes les extravagances, chères aux fashionistas londoniennes.

Et pour finir ce petit tour d’horizon des catwalks européens, un petit clin d’oeil au défilé de Valentino à Milan. A l’image de la femme italienne, ultra sophistiquée et glamour à souhait, le créateur italien a imaginé une veste de tailleur pleine d’inspiration romantique, avec des noeuds, des volants, et une couleur à mi chemin entre le gris perlé et le lavande.

Quoi qu’il en soit, la veste de tailleur reste une bonne alternative à la mi-saison. Et surtout révolutionne l’idée que quinconque la porte a un air de working girl ultra busy. La veste de tailleur osera ou ne sera pas…!

1 commentaire

Classé dans Défilés, Fashion Week Eté 2009, Mode