Lily Allen, plutôt peste ou poupée ?

lily-allen-by-pennie-smith

On l’a connue dépressive, se confiant sur son blog sur ses problèmes de boulimie. On l’a vue dans de nombreux tabloïds, buvant pour oublier. Mais surtout on se souvient de ses petits instants de folie, se teignant les cheveux en rose ou en blond platine. La petite poupée de la pop n’en demeure pas moins une artiste pleine de talent. Découverte sur MySpace, la petite anglaise est aussi une vraie it-girl accro aux défilés Chanel et amie de Karl Lagerfeld. Après un premier album « Alright Still », donnant le la aux autres artistes pop british féminines comme Kate Nash ou Micky Green, elle s’était fait plus discrète musicalement parlant depuis 2 ans.

lily allen

Toujours plein d’humour et de fraîcheur, ce deuxième album s’impose déjà comme incontournable cette année. Lily a changé, mais elle aborde toujours avec cynisme et ironie des thèmes sombres comme la cocaïne¨dans « Everyone’s at it » ou sur un ton humoristique son avis sur l’ex président George W. Bush avec « F*ck you« .

Je l’avais prédit, non sans difficulté, son dernier single « The Fear » et déjà un tube en puissance !

On file écouter son nouvel album sur son myspace : http://www.myspace.com/lilymusic

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Dans mon iPod

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s