Archives de Tag: electro

La Roux tourne…

laroux

Son nom est plus que prometteur. Elly Jackson, c’est son vrai nom, va sûrement faire beaucoup parler d’elle. Pour son physique atypique d’abord, qui lui vaut son pseudonyme de « La Roux« . Sa musique, entre électro et pop, limite disco à la manière de son précurseur Calvin Harris, rappelle la puissance des tubes de Madonna, servis sur une sauce de son british. L’avantage avec le premier single « Quicksand » présent sur la compil Kitsuné 2008, c’est qu’on peut aussi bien l’écouter au volant de sa voiture, qu’en boîte de nuit le samedi soir à cent décibels.  

Vidéo Clip de Quicksand

Publicités

1 commentaire

Classé dans Dans mon iPod

Flairs ou la révélation electro frenchy

flairs_a

J’aurai pu rajouter « révélation electro frenchy de l’année » mais ça serait trop risqué vu le nombre de groupes qui surfent sur la tendance ces temps-ci. Force est de constater la bonne dose d’énergie et les bons ingrédients qu’a mis Flairs dans son premier album « Sweat Symphony« .

Lionel Flairs est un jeune frenchy de 37 ans qui a fait ses classes avec Etienne de Crécy. Dans cet opus, on retrouve des chansons mêlant pop et électro avec brio, des refrains entêtants (tel celui de « Radio« ), une bonne dose de british attitude jusque dans l’accent.

flairs2

Même la pochette de l’album est savamment étudiée, mix de The Kooples (sans couple) et atmosphère digne du clip « D.A.N.C.E » de Justice. Mais sans aucune prise de tête, c’est le crédo de l’artiste : sur la pochette du disque, les auréoles sous les aisselles de monsieur Flairs sont là pour le confirmer.

En bref de l’éléctro décalée faussement modeste (il s’affirme avec cynisme être « better than prince« ) que l’on se délectera d’écouter le dimanche soir, avant la reprise du train-train quotidien…

2 Commentaires

Classé dans Dans mon iPod

Yuksek, digne successeur de Justice ?

yuk

L’année 2008 aura été riche en rock-électro, à l’image d’artistes inspirés du disco. Calvin Harris, The Ting Tings, MGMT ou Metronomy ont investi une nouvelle scène, légèrement déjantée et franchement nouvelle, avec un son frais et plus qu’entraînant. Derrière eux, on se souvient tous de l’inimitable Justice qui a su s’imposer comme une référence sur la scène de l’électro frenchy.

Désormais un nouvel ovni a débarqué sur cette planète. Son nom, plus qu’original : Yuksek. Son premier album, fraîchement dans les bacs (depuis le 2 Février) s’intitule « Away from the sea ».

Pierre Alexandre Busson (c’est son vrai nom) a déjà fait ses classes en tant que producteur des Birdy Nam Nam ou remixeur de Chromeo ou White Lies. Les instrumentations sont parfois aériennes, souvent vaporeuses, et le jeune magicien travaille ses sons avec une dynamique nouvelle, relevées par des inspirations rock ou hip hop voire même disco.

Une seule chanson à retenir ? Alors ça sera sans hésitation l’excellentissime « Extraball« , plus que surprenant, qui s’impose comme un des tubes de l’année. A écouter la nuit en voiture entre filles et en partance pour une folle soirée sur le dancefloor…

Yuksek feat. Amanda Blank « Extraball »

4 Commentaires

Classé dans Dans mon iPod

Jolie Cherie, l’electro décalée made in Paris

joliecherie

Il y a presque un an en Février 2008, je vous faisais découvrir l’artiste Etienne De Champfleury lors d’une interview. Depuis, le temps a passé, des rencontres se sont faites, et le jeune musicien parisien s’est entouré de deux acolytes, Melina et Samir. Ensemble ils créent le groupe Jolie Cherie, et voguent sur la tendance de l’électro à la française, à l’instar des Housse de Racket ou du mythique Justice. Leur musique est chic, les paroles souvent décalées, le tout est loin d’être aseptisé. Rencontre décalée  avec un groupe qui va faire parler de lui…

Madmoiselle Julie : Étonnant de voir que vous êtes 2 garçons et une fille alors que le groupe s’appelle Jolie Chérie. Pourquoi ce nom ?
Etienne : Au départ on devait s’appeller les Tubezki.
Samir : Non non non, çà c’est off, c’est off !
Mélina : En fait non Jolie Cherie, c’est parce qu’on est des romantiques…

Melle J : Etienne avait déjà entamé une carrière solo avant le groupe avec « De Champfleury ». Alors comment est né le groupe ?
Samir : Le groupe est né sur un malentendu : un remix d’Etienne qui a mal tourné. On cherchait une pouf pour poser, et Mélina que l’on connait depuis 10 ans…c’était une évidence.
Mélina : C’est pas faux.
Etienne : Ah ah ah !

Melle J : Les deux premiers morceaux, Barcelona & Losing Control ont des paroles très décalées. C’est quoi le concept de Jolie Chérie ? De l’électro qui ne se prend pas la tête ?
Mélina : T’as tout compris, deux univers électro et variété qui se rencontrent… Paroles françaises sur électro…
Samir : De la variet électro qui s’assume mal… u Yelle alternatif !
Etienne : Pour moi c’est avant tout le moyen de faire de la musique avec mes meilleurs amis. Et c’est pas facile tous les jours mais on a trouvé le rythme.

Melle J : Le plus beau compliment qu’on puisse vous faire sur votre musique, ça serait …?
Samir : Cà me donne envie de danser.
Mélina : Je l’ai réécouté.
Etienne : Vous êtes très beau.

Melle J : Un projet d’album…?
Samir : Une troisième chanson d’abord. Et les Jolie Cherie c’est plus qu’un album, c’est du visuel…c’est plus qu’un album… ouais
Mélina : C’est du sensuel…
Etienne : C’est du sexuel !

Melle J : Imaginons que vous partiez en tournée… Vous comptez faire ménage à trois ?
Samir : Tant que Mélina fait le ménage, moi çà me va.
Mélina : On a effectivement un projet de ménage à deux…
Etienne : Cà laisse quelques possibilités…

Melle J :  Quelques mots pour conclure…?
Samir : Le problème avec Jolie Cherie, et l’avantage, c’est que le week end au lieu de bosser, on va en club.
Etienne : Pour puiser l’inspiration bien sûr.
Mélina : …D’où des sujets dans les morceaux de haute volée.

1 commentaire

Classé dans Dans mon iPod